au dela de la boutique
  • Item #1

AU DELA DE LA BOUTIQUE, les nouveaux lieux et partenaires des marques de musées

 

Sortir de ses murs, créer une expérience sur-mesure ou un lieu éphémère, collaborer avec une marque ou une communauté et créer une nouvelle image de marque ou un impact social ou environemental, aller à la rencontre de ses clients là où ils passent leur temps – c’est l’ambition de ces nouvelles pratiques de retail culturel qui sort de la boutique pour aller vers de nouveaux clients.

Les intervenants lors de cette conférence seront : 

  • Laurine van Rooijen, Head of B2B, Licensing & Wholesale, Van Gogh Museum Enterprises (Pays-Bas) 
  • Nicolas Galiana, Responsable développement commercial musées et monuments, Mairie de Toulouse (France)
  • Judith Mather, Buying and Brand Licensing Director, The National Gallery (United Kingdom) 
  • Silvia Masioli, Director of Strategic Partnerships, Outernet, (United Kingdom)
  • Modérateur : Kate Rolfe, The Revels Office

 

 
 
 

EXEMPLE N°1 : LE CHÂTEAU DE CHAMBORD ÉTEND SA MARQUE

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Trois ans après la restitution des jardins à la française sur le parterre Nord du château, Chambord crée un potager en culture maraîchère et fruitière. Ils cultivent ainsi plus de 40 légumes différents au courant de la saison ont décidé de les vendre sous forme de paniers bio. Une carte d’abonnement permet d’acquérir des paniers de légumes provenant des cultures du Château de Chambord chaque semaine, à récupérer dans l’un des points de retrait partenaires. 

Les équipes du château ont décidé de profiter de cette période particulière pour développer la marque Chambord avec pour cet hiver le lancement d’une gamme de produits alimentaires made in Chambord. Les ingrédients seront produits à Chambord, et l’assemblage organisé dans un rayon de 50km. Ainsi seront commercialisés des confitures des raisins de Chambord, des plats cuisines, des soupes faites avec les légumes de leurs cultures, ou encore des terrines de sangliers des bois de Chambord. 

 
 
 

EXEMPLE N°2 : LA BOUTIQUE DE LA NATIONAL GALLERY S’EXPORTE À L’INTERNATIONAL

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Afin d’étendre sa marque à l’international, la National Gallery de Londres a ouvert fin 2019  un second Pop-up store en Chine, afin d’augmenter sa visibilité sur un marché de visiteurs très attrayant.
Approximativement 300 000 visiteurs viennent visiter la National Gallery chaque année, et avec cet accroissement de la visibilité via ces pop-up stores, le potentiel de visiteurs pourrait atteindre 1 million de visiteurs. 

Au sein du pop-up store, les visiteurs pourront observer des installations interactives inspirées des œuvres d’art présentées à la National Gallery ainsi qu’une réplique de la chambre de Van Gogh à Arles.  
Par le biais de cette boutique hors les murs, l’idée est donc de donner envie aux clients de visiter le musée.  

 
 
 

EXEMPLE N°3 : LES COLLABORATIONS DES MARQUES AVEC LES MUSÉES

 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Afin de valoriser leur boutique et d’accroitre leur visibilité, les boutiques de musées n’hésitent pas à instaurer des collaborations avec d’autres marques.  

Plusieurs musées pratiquent cet échange de visibilité, c’est le cas par exemple du Van Gogh Museum aux Pays-Bas, qui met en place de nombreux partenariats avec des marques. C’est le cas en ce moment avec la marque de fleuristes Bloomon, avec lesquels ils ont créé une composition florale de fleurs séchées inspirées des œuvres de Van Gogh, ou encore avec la marque de vêtements Daily paper pour une collection capsule reprenant des œuvres de la collection. 
En France, la Réunion des Musées Nationaux pratique beaucoup le partenariat de marques; Petite Mendigote, Valentine Herrenschmidt, Maison Baluchon, Lakange, La Charentaise, sont autant de marques avec lesquelles les boutiques de musées collaborent afin de proposer des produits valorisant les collections des musées Nationaux tout en profitant de la renommée, du savoir-faire et des matériaux travaillés par la marque en question.