Duos de l'innovation :
Des lieux désirables pour le travail de demain

Des lieux désirables pour le travail de demain

  • GIOVANNETTI Sandra (BE MY SPACE)
  • THUEZ Aurélie (CENTRE TIGNOUS D’ART CONTENPORAIN)

Be My Space est une start-up qui questionne le travail de demain en créant des ponts entre le monde de l’entreprise et celui de la culture. Entre le poste de travail traditionnel et le télétravail à domicile, Be my Space propose une alternative sensible que nous appelons « des Respirations Professionnelles ». Pour ces moments de respiration, Be my Space sort des sentiers battus en proposant aux entreprises de s’immerger dans de nouveaux univers, de déplacer leur travail dans des lieux désirables, en partenariat avec des endroits imprégnés d’art et de patrimoine. Nous créons des produits « travail autrement » dans une dynamique de valorisation des lieux de création et de culture.

Avec le centre Tignous d’Art Contemporain, nous avons mis en œuvre une journée de travail hors les murs. Nous avons travaillé l’offre « Villa inspirante » à destination des entreprises et de leurs salariés. Nous avons développé un espace de coworking au milieu des œuvres avec des rencontres avec les artistes pendant les moments de pause et de détente dans la journée.

L’objectif de la démarche a été de proposer d’une part un cadre idéal de reprise du travail en présentiel, et d’autre part une autre manière pour les publics de retourner au musée. Dans l’émergence d’une économie hybride avec une stratégie « gagnant gagnant », c’est pour les entreprises une opportunité de devenir acteurs d’un secteur fragilisé après la crise sanitaire, tout en offrant à leurs salariés une nouvelle vision de leur travail, désormais plus attractive. Pour les institutions culturelles, c’est l’occasion de mettre en avant leurs activités, de développer leurs offres et surtout d’attirer de nouveaux publics : car le constat de Be my Space est que les travailleurs constituent indéniablement les publics de demain !