TENDANCE RETAIL
MADE IN LOCALLY

Mercredi 30 mars 2022 – 11.00-11.15

  • Stéphanie BERNEDE – Arteum Services

UNE ENVIE DE RALENTISSEMENT, DE SENS, DE CONSOMMER AUTREMENT SE GÉNÉRALISE ET SE DÉMOCRATISE.

Nous passons d’une micro tendance (consommer moins mais mieux) qui touchait une minorité de consommateurs (plutôt citadin avec un pouvoir d’achat élevé) à une tendance de fond, durable, qui se démocratise.

Aujourd’hui non seulement le consommateur devient acteur (multiple canal de consommation, consommation locale) mais devient aussi engagé.

Avec la pandémie, cette tendance s’est fortement développée, associée à la transformation du visitorat dans les institutions (majoritairement français voir européen). Les objets fabriqués localement, en circuit court, on prit une place de plus en plus importante dans les assortiments des boutiques de musées. En privilégiant les acteurs locaux cela entraine une

nouvelle économie plus vertueuse et plus engagée.

Cela permet, de mettre en lumière des histoires de création singulière, des savoir-faire particuliers. Des objets emplis de sens, d’âme, unique, sur mesure qui porte l’intelligence de la main. L’artisanat, répond à cette envie de surmesure et de bien fait.

 

La voie artisanale ou celle du commerce de proximité n’est plus perçue comme un choix par défaut mais bien comme un nouveau mode de consommation sur lequel il faut compter dans la construction des assortiments produits. Elles savent allier le geste et la pensée, le local et l’hyperconnecté, l’authentique et le sens commercial et ils excellent à répondre aux attentes d’une génération de consommateurs éduqués.