« EXPOSER ÉCO-RESPONSABLE : DE NOUVEAUX FORMATS POUR DE NOUVELLES PRATIQUES »

octobre 28, 2020 11:03 Published by

Programmer des expositions ou des activités traitant de la crise du climat, de l’environnement et de la biodiversité est une chose mais l’incarner dans ses pratiques est une autre histoire. Centrales à l’activité de la culture, les expositions ont une empreinte carbone que l’on ne peut plus ignorer. Aujourd’hui, de plus en plus d’acteurs culturels travaillent vers une économie circulaire des expositions temporaires. Pour guider la culture dans cette transition, les alternatives commencent à être listées et expérimentées.  

Lors de la conférence organisée par Museum Connections qui se tiendra les 20 et 21 janvier 2021 « Exposer éco-responsable : de nouveaux formats et de nouvelles pratiques. » les intervenants proposeront des solutions pour la production d’expositions respectueuses de l’environnement qui peut passer par l’évolution des formats, leur durée ou trajets, les matériaux utilisés, adopter certains labels ou nouvelles pratiques.

Un grand musée français émet environ 9.000 tonnes de CO2 par an, soit environ l’empreinte annuelle de 800 français. 

Depuis la Loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, l’Etat entend accélérer le changement des modèles de production et de consommation afin de réduire les déchets et préserver les ressources naturelles, la biodiversité et le climat. Elle s’inscrit dans la mise en œuvre de la charte de l’environnement de 2004. De nouveaux objectifs de réduction des déchets sont fixés d’ici 2030 :  -15% de déchets ménagers par habitant et -5% de déchets d’activités économiques. Les musées vont donc devoir s’adapter à ces nouvelles mesures, certains sont bien engagés dans cette problématique.  

Les intervenantes lors de cette conférence seront : 

  • Marguerite Courtel, modératrice de la conférence, appartient au collectif Les Augures créé en début d’année, pour accompagner le secteur culturel français dans leur transition écologique. 
  • Céline Marchand, Chargée de mission auprès de la Direction générale / Cheffe du pôle Relations internationales chez Paris Musées (France)
  • Julie Bertrand, Directrice des expositions et des publications, Paris Musée (France)

 

 

.

Categorised in:

This post was written by Odile Tripard

Comments are closed here.